Le village

Beaucamps-Ligny est un petit village français, situé dans le département du Nord et la région du Nord-Pas-de-Calais. Ses habitants sont appelés les Beaucampois et les Beaucampoises.

La commune s’étend sur 5 km² et compte 925 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2012.

Située à environ 13 km de la métropole lilloise, Beaucamps-Ligny reste une commune rurale, verdoyante, aérée, agréable à vivre et à visiter.


Cinq fermes sont en activité ainsi que quelques commerces de proximité complétés d’un marché une fois par semaine.

Entouré par les communes de Erquinghem-le-Sec, Fournes-en-Weppes et Radinghem-en-Weppes, Beaucamps-Ligny est situé à 7 km au Sud-Ouest de Loos la plus grande ville des environs.

Situé à 35 mètres d’altitude, Le Ruisseau Du Pont Des Planques est le principal cours d’eau qui traverse la commune de Beaucamps-Ligny.

Située au coeur de la plaine des Weppes, cette commune est née du rattachement de deux villages Ligny et Beaucamps.

C’est ici que la légende fait séjourner Saint Thomas Becket, l’archevêque de Cantorbery, lorsque celui-ci fuit la persécution du roi d’ Angleterre, en 1164. Au 16e siècle, la seigneurie a appartenu aux Lalaing, à la Maison d’Oignies au 17e siècle et à Madame de Flandre, en 1789.

    Délibération de Ligny, 6 septembre 1926

    Le Maire Delesalle fait connaître qu’il a été saisi officieusement du rattachement de Ligny à Beaucamps.

    Les raisons sont les suivantes:

    • Une population composée de 30 habitants dont certains âgés de 80 ans et plus,
    • Des électeurs limités au nombre d’une quinzaine (les femmes ne votent pas encore, il faudra attendre 1944),
    • Pas d’espoir d’agrandissement et d’augmentation de la population,
    • L’absence d’une école,
    • Des  dépenses lourdes à supporter,
    • La proximité avec Beaucamps située à 900 mètres,
    • ainsi que 9 membres du conseil municipal habitant hors du village et que pour perpétuer le geste des habitants de Ligny, la commune prendrait le nom de Beaucamps-Ligny.

    La délibération est votée à l’unanimité et sera soumise à Monsieur le Préfet pour avis.

    Ligny en 1928: 34 habitants et 81 hectares.

    Délibération de Beaucamps, 25 septembre 1926

    Le maire Charles Lictevout donne connaissance au conseil d’une demande faite par la commune de Ligny au sujet du rattachement de celle-ci à la commune de Beaucamps. Divers motifs sont donnés concernant cette demande. Considérant que la commune de Ligny est considérée comme un hameau de Beaucamps, que les rapports entre les deux communes sont de plus en plus cordiaux, que certains habitants de Beaucamps sont conseillers municipaux de Ligny, que pour la commune de Beaucamps, il y a intérêt d’accepter la demande qui lui est proposée, qu’il y résulterait des écconomies importantes, accepte à l’unanimité la proposition de réunir la commune de Ligny à la commune de Beaucamps afin de ne faire qu’une seule et même localité, avec tout ce qu’elle possède tant activement que passivement sans condition ni réserve, que la commune prendrait la dénomination de Beaucamps-Ligny pour perpétuer l’origine de la fusion.

    Beaucamps en 1928: 600 habitants et 423 hectares.

    La fusion des deux communes sera effective au 1er janvier 1928. Le 8 janvier 1928 se tient les élections municipales pour élire le nouveau conseil.

    Le 17 janvier, le nouveau conseil municipal se réunit à la mairie de Beaucamps-Ligny.

    Monsieur Désiré Buisine, doyen de l’assemblée supervise supervise l’élection du Maire: Monsieur Charles Lictevout est élu par 9 voix sur 10 et Monsieur Alphonse Perche est élu adjoint par 9 voix sur 10.